La robe des sables – Patricia Lasserre

« Imaginez une seule et même plage ourlée de sable fin balayé par les rouleaux de l’Atlantique, majestueux et puissants. » Le site de Capbreton fait rêver. Je m’embarque donc dans le roman de Patricia Lasserre, situé en grande partie à Capbreton, avec l’envie de découvrir cet univers que je connais trop peu. Seulement voilà, si le titre du roman, La robe des sables, pourrait annoncer une trame plutôt romantique, ce sont surtout les lecteur qui aiment les énigmes et les secrets de famille qui seront servis. Le résumé l’annonce bien : « Histoires de familles, secrets et non-dits se bousculent avec rythme et intensité dans une intrigue surprenante et addictive. »

Nous suivons au fil des pages principalement Lucas et Simon, deux frères qui cherchent leurs places dans la vie. Lucas, étudiant en droit, vient de décider d’assurer son indépendance en acceptant un travail dans un hôtel. Simon, lui, semble sombrer dans une obsession qui plante ses racines dans une soirée entre amis qui a terminé en queue de poisson. Les souvenirs de Simon se cachent, lui échappent. Autour des deux frères circulent les parents, des amis et d’autres proches rencontrés au détours de leurs déboires.

Patricia Lasserre tient le lecteur en haleine. En véritable mode montagne russe, la perspective passe d’un personnage à l’autre. Attention, car dans la version e-book ces passages ne sont pas toujours aussi nettement annoncés d’un point de vue de mise en page, sans que cela gène vraiment la lecture ni la compréhension.

En tant que lectrice, j’ai l’impression de survoler ce petit monde. Plus d’une fois, j’aimerais rentrer dans le livre comme Mary Poppins rentre dans un tableau pour fournir à Lucas une explication au sujet de Simon ou le contraire, pour informer untel qu’unetelle se démène avec un défi. Bref, de mon point de vue « omniscient », ce qui manque surtout pour calmer les maux de chacun, c’est la communication ouverte et sincère. Ne savons-nous pas tous ô combien c’est parfois difficile d’y arriver ?

Les pages défilent à bon train, car je veux connaître tous les tenants et les aboutissants du mystère qui tend la toile de fond du roman La robe des sables. Désolée, je ne vous vendrai pas la mèche. « La robe des sables » est un livre bien trop agréable à lire pour vous en priver. Offrez-le vous, plongez-vous dans l’histoire singulière de Lucas et de Simon. Vous passerez un excellent moment.

J’ai déjà lu bon nombre d’autres petites perles en tous genres. Découvrez vite mes chroniques ci-dessous :

Comments are closed.

Up ↑

%d bloggers like this: