Angelica a disparu – Martine Bryl

Lorsqu’une jeune fille disparaît un vendredi après-midi sans laisser la moindre trace, son entourage se met petit à petit en branle pour élucider le mystère de cette disparition : sa grand-mère qui l’élève, la conseillère en éducation de son lycée, la police… L’inspecteur Nowak lance l’enquête pendant le week-end, en attendant les renforts de la recherche annoncés pour le lundi. Tout le monde a sa petite idée, ou se pose des questions… Comme Elliott, Chloé… Des amis, ou pas ? Tous les habitants du village ont un doigt dans l’engrenage. Ou pas ? Qu’en est-il du professeur de musique, du maire, de l’épicier ? Des gens sans histoires, ou pas ? Sans l’image du couvercle de la boîte, un puzzle se pose péniblement. En véritable mode Cluedo, l’enquête se dévoile pas à pas. De plus en plus opaque, de moins en moins évidente. Qu’est-ce qui a déclenché le départ d’Angelica ? Était-ce volontaire ? Involontaire ?

Je m’arrête là. Je pense que vous en savez juste assez pour avoir désormais une énorme fringale de connaître la suite. Je l’espère, car c’est nettement mon objectif : vous inciter à lire le livre de Martine Bryl. Vous passerez un moment plus que simplement agréable avec tout ce petit monde. En effet, « Angelica a disparu » paraît de prime abord une enquête assez classique, mais l’auteure développe les éléments d’une manière originale, efficace et qui entretient le suspense tout en renforçant l’attention. Elle module la perspective des chapitres entre les personnages. Plus le roman avance, plus le mystère se creuse, plus on a l’impression de connaître tous les habitants de Bellerive-au-Pont, ainsi que leurs histoires. Celles qu’ils sont fiers de raconter. Celles qu’ils s’efforcent d’enterrer. Bref, « Angelica a disparu » est un « policier du terroir ». Combinaison qui m’a tenue en haleine. Il manque encore un livre à mettre dans vos valises pour les vacances qui s’annoncent ? Plus maintenant, vous l’avez trouvé !

Si cette chronique est la première que vous découvrez de mon site, je vous invite à découvrir toutes mes autres chroniques. Et puis pourquoi pas aussi mes romans et nouvelles, ou les nouvelles improvisées que je fais depuis quelques semaines (en alternance en néerlandais et en français).

Comments are closed.

Up ↑

%d bloggers like this: